17.20






le dernier combattant américain était reparti
chez lui au Minnesota
et les néons ne buzzaient plus derrière les grillages anti-grenades
des boîtes à GI mélancoliques

d o k h .


17.47






ailleurs aussi dans la télé c'est mort

c h a r l e s p e n n e q u i n



15.02





la belle bûche depuis le hors-mur
déclencha fissa
la pftjschute de Finnegan,
solide gaillard,
que la calotte de son crâne d'œuf
envoie promptement
le curieux se rancarder plein ouest
de sa purée de ripatons

j a m e s j o y c e k r r r.



11.03






c’est un fait à remarquer qu’un homme paresseux,
un homme qui n’aime pas le mouvement,
s’entête toujours à aller de l’avant une fois qu’il est parti

w i l l i a m f a u l k n e r m a u r i c e e d g a r c o i n d r e a u



08.57






We're the bulldog on the fence
While others play their tennis overhead





17.11






Déjà les habitudes, la routine :
les poignées de main quand on arrive,
la gamelle à midi,
le boulot comme une absence.
Dehors : un soleil, des passants, le va-et-vient d’une circulation, des fleurs en pot sur une terrasse.
Presque rien.

t h i e r r y m e t z


20.18






pousse au milieu des cactus,
ma rancœur

a k h e n a t o n



14.40





toujours en suivant les panneaux bleus et rouges
(garder un œil vigilant sur les paysages)

a r n o s c h m i d t c l a u d e r i e h l




12.53






voici que par un phénomène d'osmose,
je suis à l'intérieur,
dégageant des lueurs d'aurore boréale

b e n j a m i n p é r e t


15.38







les piles ont été construites par coffrages glissants

w i k i p é d i a