16 novembre 2017






C'est comme si,
plus il y a de beauté, moins il y a d’œuvres d'art,
ou encore comme si,
moins il y a d'art, plus l'artistique se répand et colore tout,
passant pour ainsi dire à l'état de gaz ou de vapeur
et recouvrant toutes choses comme d'une buée.

Yves Michaud


14 novembre 2017






Les rois ne touchent pas aux portes.

Ils ne connaissent pas ce bonheur :
pousser devant soi avec douceur ou rudesse
l'un de ces grands panneaux familiers,
se retourner vers lui pour le remettre en place,
-tenir dans ses bras une porte.

Francis Ponge


01 novembre 2017






Une fois de plus : le soleil se dissout en nuages gris.
Le vent s'esquive et s'endort profondément.

Arno Schmidt


23 octobre 2017






Il passait dans des coins d'une grande beauté
où il lui suffisait de s'assoir pour s'y trouver bien.
Il faisait comme ça, chaque jour,
une soixantaine de miles de l'aube au coucher,
en prenant toujours par des chemins différents.

Céline Minard



22 octobre 2017






C’est peut-être parce que je suis un sédentaire dans la vie
que je suis à l’aise dans des films d’errance.

Jean Rochefort



18 octobre 2017






Si puissantes que soient ses centaines d’hélices,
attelées de dix millions de chevaux,
à peine un léger frémissement
se propage-t-il à travers la coque métallique de l’île.

Jules Verne



17 octobre 2017






Ils partirent, humant le sol avec précaution.
La brise agitait le ciel dont le ventre argenté et mouvant
s’abaissait parfois à caresser
les grandes ombelles bleues des cardavoines de mai,
encore en fleur et dont l’odeur poivrée
tremblait dans l’air tiède

Boris Vian


 

16 octobre 2017






Car même de jour, chez moi,
c'est pas le même qui va à la gare ;
qui fait ses heures de bureau ;
qui bouquine ;
arpente la lande ;
copule ;
bavarde ;
écrit ;
polypenseur ;
tiroirs qui dégringolent éparpillant leur contenu ;
qui court ;
fume ;
défèque ;
écoutelaradio ;
qui dit " monsieur le Sous-préfet " :
that’s me !

Arno Schmidt - trad. Nicole Taubes